Pocket

Le Beaujolais est avant tout une région de France située au nord de Lyon.

Ensuite c'est un vignoble situé dans le nord du département du Rhône et sur quelques communes de la Saône-et-Loire. Administrativement rattaché au vignoble de Bourgogne, l'aire de production correspond au piémont des monts du Beaujolais, entre Mâcon et Lyon.
Le vignoble du Beaujolais qui regroupe près de 3.000 exploitations entre Lyon et Mâcon, compte douze appellations: le beaujolais, le beaujolais villages, Brouilly, Chénas, Chiroubles, Côtes-de-Brouilly, Fleurie, Juliénas, Morgon, Moulin à Vent, Régnié et Saint-Amour.

Enfin c'est un vin de primeur, le beaujolais nouveau ou beaujolais primeur produit dans le vignoble du Beaujolais, au sein des appellations d'origine contrôlée beaujolais et beaujolais-villages, essentiellement à partir du cépage gamay N,  appelé aussi « gamay noir à jus blanc » pour le différencier des autres gamay, mais la législation autorise d'autres cépages : le chardonnay B, l'aligoté B, le melon B, le pinot gris G, le pinot noir N, le gamay de Bouze N et le gamay de Chaudenay N. La proportion de ces cépages accessoires est limitée à 15 % de l'encépagement.

Un vin primeur est un vin mis en vente presque immédiatement après la récolte, généralement deux mois, dès que la fermentation a eu lieu.

– 1951 : naissance administrative du beaujolais primeur
"La vinification beaujolaise permettant d'obtenir des vins rapidement prêts, depuis le XIXe s., les marchands, cafetiers et restaurateurs s'approvisionnaient dès la récolte. Pendant les années d'Occupation et de pénurie, la commercialisation des vins AOC avait été en butte à de nombreuses restrictions ; les dates de sorties étaient échelonnées. Dès 1945, l'Union viticole beaujolaise, appuyé par le député du Rhône Jean Laborde, demande la possibilité de vendre en primeur. Elle obtient satisfaction à la mi-novembre 1951. En septembre, un arrêté avait fixé au 15 décembre la date de sortie des AOC (échelonnée pendant l'Occupation et les années de pénurie). Peuvent être vendus en primeur, outre le beaujolais, les côtes-du-rhône, le bourgogne blanc et rouge grand-ordinaire, le mâcon blanc, le gaillac et le muscadet.
A l'origine, la date de sortie était établie par les services de l'INAO en fonction des vendanges. En 1967, un décret la fixe le 15 novembre, un autre en 1977, année tardive, repousse la date au 22. Finalement, en 1985, les pouvoirs publics décident d'une date flottante, le troisième jeudi de novembre, pour éviter que le 22 ne tombe un week-end. Selon les distances, les vins peuvent quitter les dépôts dès le deuxième jeudi."
Source www.hachette-vins.com

En 2012, la récolte a été divisée en 2, à cause des intempéries.
Les vignerons vont produire 450 000 hectolitres en 2012 par rapport à 840 000 hectolitres l’an passé. Par contre, 230 000 hectolitres seront utilisés pour le beaujolais nouveau cette année, par rapport à 270 000 hectolitres l’année dernière.
C'est donc le vin de garde (vin qui peut vieillir plusieurs années en cave en se bonifiant) qui aura moins de bouteilles, 70 % à 80 % en beaujolais et beaujolais-villages de garde en moins.
Mais cela aura des résonances sur les exploitants. Selon les sources, entre 50 et 300 exploitants sur 2.300 pourraient cesser leur activité à cause de leurs difficultés financières.

"1,5 million d’euros : "c’est ce que coûte la campagne de communication pour le vin primeur", explique Anthony Collet, responsable marketing et communication d’Inter Beaujolais. Ce travail de promotion s’étend sur une petite semaine, du 12 au 18 novembre. A comparer à un chiffre d’affaires 2011 qu’Anthony Collet estime à 110 millions d’euros. Le budget pub atteint donc le dixième du chiffre d’affaires du produit."
Source BFMTV

Pour en savoir plus :
http://www.hachette-vins.com/actualites-vin/dossiers/l-histoire-du-beaujolais-nouveau-2-21.html

http://www.lejsl.com/saone-et-loire/2012/11/16/31-millions-de-bouteilles

http://www.bfmtv.com/economie/beaujolais-nouveau-un-marketing-a-1-5-million-d-euros-383622.html

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20121114.AFP4981/entre-crise-et-tradition-le-beaujolais-nouveau-2012-fete-son-arrivee.html

Juste comme ça à lire : Le Beaujolais nouveau est arrivé est un roman de René Fallet paru en 1975.

 

0